Pourquoi le développement personnel ?

Si je fais cet article, c’est parce que je suis certaine que tu dois te demander, pourquoi, d’un coup, j’ai décidé de lancer une rubrique sur le développement personnel dans un blog un peu écolo.

Alors l’argument numéro 1 exposé dans le sommaire sur cette thématique c’est, bien évidemment, qu’adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement et de sa santé, ça passe aussi par l’aspect Santé et la santé, pour l’avoir, il faut savoir écouter les signes que nous envoient notre corps.

Je ne suis pas du tout une ponte dans ce domaine, pourtant, j’aimerais te parler de ma propre expérience avec le développement personnel avec un regard un peu scientifique. Et mon ressenti en tant qu’humain et littéraire un peu idéaliste :D.

Mon point de vue est le suivant : Notre corps est une mine d’informations, il suffit d’observer les animaux, ils n’ont pas besoin d’avoir des règles de vie pour savoir quand manger par exemple. Ils mangent quand ils ont faim, boivent quand ils ont soif et font leurs besoins quand ils en ont, comme le mot l’indique, besoin. Sur ces points, nous ne divergeons pas des animaux, nous sommes capables de faim, de soif et d’envie de se soulager. Cependant, les animaux ont d’autres facultés que nos sociétés actuelles ne nous permettent plus de développer, des facultés qui n’ont rien d’extrasensorielles mais qui nous permettraient de sentir quand on est patraque et qu’on risque de tomber malade etc. Evidemment, le sentir, c’est bien, encore faut-il trouver le temps pour ce repos ou pour répondre à ce besoin du corps, à l’intérieur même de nos sociétés actuelles dictées par des rythmes et par des impératifs.

C’est pourquoi, les animaux sentent quand ils vont être malades, de même, qu’ils sentent quand d’autres animaux sont malades, ils sont capables de sentir un danger arrivé et toutes ces caractéristiques, ce sont de l’ordre de l’instinct. A mon sens, il n’y a pas de connotations péjoratives à parler d’instincts, même si dans nos sociétés, on a tendance à voir ce mot comme un gros mot, oubliant que nous sommes, nous aussi des animaux et que, nous aussi, nous faisons partis de ce tout qui s’appelle La Terre.

Je vois donc le développement personnel comme une technique pour se reconnecter avec soi-même, prendre du temps pour mieux se comprendre et par la même occasion, mieux s’apprivoiser et mieux de se ménager.

Qui ne s’est jamais demandé « pourquoi j’ai fait çi ou ça? » surpris soi-même d’une de nos réactions ? Dans ces cas-là, je pense qu’il important de se poser et d’analyser la situation pour savoir qu’elle est l’élément déclencheur de cette réaction inattendue. Qu’est-ce qui, des heures après, continue de nous mettre hors de nous vis-à-vis de cette situation, par exemple ?

Comme ça, si la situation vient à se reproduire, nous serons capables de savoir que c’est une situation qui peut amener à un conflit car c’est un genre de situation que nous vivons mal et qui nous est insupportable.

Je pense qu’en se reconnectant avec soi-même et en apprenant à prendre soin de nous-même, on peut apprendre à se reconnecter aussi à la Nature en général, sans parler pour autant d’aller dans la Nature pour faire des câlins à des arbres (même si je n’ai rien contre ceux qui le font et je me doute qu’il y a des bénéfices, scientifiquement valables, à en tirer). Je parle plus, au niveau du coeur, une fois qu’on est en paix avec nous-même (au moment où on arrive à être indulgent avec nous-même et à accepter nos qualités, nos défauts, nos réactions etc), on en arrive à vouloir être en paix avec la Nature et donc être plus respectueux de l’environnement.

Personnellement, j’ai toujours voulu être en paix avec moi-même, même si je le suis toujours pas entièrement, mais j’ai toujours mis un point d’honneur à être en paix avec la Nature et ça, par contre, ça fait aussi parti de qui je suis et des valeurs que je porte dans mon coeur, soyons indulgents avec notre être véritable, il a subi des choses que notre inconscient/mémoire efface pour éviter que nous continuons de souffrir mais qui sont ancrées en nous et qui expliquent et, surtout, sont à l’origine de nos comportements, en toute situation.

Alors, je n’ai pas de source sur cet article, car je parle de mon ressenti propre du monde et j’invite quiconque n’est pas d’accord à venir en discuter en commentaire pour que nous puissions échanger nos arguments (constructifs toujours).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s