Bilan de végétarisme

Voici mon dernier article avant 2019 et je voulais vous faire un petit bilan de mes 1 mois sans viande.

Alors j’ai décidé de faire cet article, à la fois, pour ceux qui voudraient devenir végétarien et qui aurait peur et aussi pour les gens qui ne croient pas qu’on puisse changer de régime alimentaire par conviction.

Car, en effet, je vous le rappelle, j’ai décidé de devenir végétarienne pour la planète ainsi que pour le bien-être animal.

Pour commencer, je dois dire que j’ai fait ma transition en douceur car il me restait des lardons dans mon congélateur (en quantité) et que je ne voulais pas gaspiller alors les 2, 3 premières semaines j’ai fait une quiche lorraine et des pâtes à la carbonara pour écouler les stocks (personne d’autre allait les manger et je trouve ça bête de polluer et faire souffrir des animaux pour jeter cette nourriture au final, alors que mon but était d’éviter de polluer et faire souffrir ces animaux).

Et au fur et à mesure, j’avais vraiment hâte de finir ces lardons, dessuite je me disais, pauvres petits cochons, même quand je l’ai préparé (et même si j’adore les animaux, ça ne mettait jamais arrivé !!).

Avant, j’essayais au contraire, de ne pas penser à l’animal mais plus au goût et là, sans m’en rendre compte, c’est dans ma tête que quelque chose avait changé.

La viande rouge ne me manque pas du tout, je n’ai jamais trop aimé ça, donc ce n’est pas gênant pour moi.

Au départ, les gens m’avaient tellement mis dans la tête que je risquais de manquer de protéines que je mangeais des oeufs à foison (déjà avant de devenir végétarienne j’en mangeais aux alentours de 10 par semaine). Et puis, j’ai lu un article de gens qui étaient contre les végétariens et qui disaient justement, que si tout le monde devenait végétarien, que ferions-nous de la viande des poules qui pondent leurs oeufs et des vaches et autres animaux dont on prend le lait (pour faire du fromage, de la crème tout ça) ? Finalement, c’était une forme de gaspillage alimentaire.

Concrètement, je pense que c’est pas faux, et même si à un moment, je me disais que j’aimais trop le fromage pour devenir vraiment vegan plus tard, j’en suis au stade où quand j’en mange, je pense à la manière dont il a été récupéré (viol de la vache pour l’insémination artificielle, séparation du veau et de la mère pour récupérer le lait, etc).

J’adore le goût mais je sais que dans pas si longtemps, quand mon régime alimentaire sera bien ancré, j’arrêterai aussi les laitages et les oeufs. Peut-être pas tout de suite vegan car je n’ai aucun problème avec le miel par exemple (bien que ce soit peut-être de la désinformation). Et puis chacun mange ce qu’il veut sans pour autant avoir d’étiquettes précises à se mettre obligatoirement sur la tête, non ? :p Réduire déjà les laitages sera un grand pas en avant pour moi, car je ne mange pas tous les légumes et certains légumes, je ne les mange qu’associer à des laitages (exemple : les épinards, je déteste mais en quiche avec du chèvre, je trouve ça trop bon !)

Ne vivant pas seule, il y a souvent de la viande ou de la charcuterie dans le frigo et je mange au moins une fois par semaine avec ma mère et mon frère et pour le moment, je n’ai aucun problème à les voir manger (je ne salive pas, ne suis pas jalouse ou quoi lol). Même le midi je mange avec mes collègues de travail et la plupart sont omnivores à tendance carnivores et ça ne me pose pas de problème.

A un moment donné, par contre, quand je mangeais en famille, je me suis posée la question, comme les lardons dans mon frigo, est-ce que je pourrais pas piquer de la charcuterie ou autres (c’était mon péché mignon lol) vu que les animaux sont déjà morts et ont déjà pollués. Et puis, j’ai pensé que c’est l’effet inverse qui risque de se produire, c’est-à-dire, comme on sait que je vais manger de la charcuterie aussi, on va en acheter plus, donc c’est contre productif et je n’en ai pas besoin et risque de ressortir de cette expérience couverte d’eczéma (j’y suis allergique aussi).

Même un jour, mon père avait acheté rien que pour moi de la sobresade (une saucisse piquante) et bien que j’adore en grignoter et que c’était très gentil de sa part d’avoir pensé à moi, je lui ai dit gentiment que je n’en mangerais pas (et lui s’est régalé avec).

Pareil pour Noël, j’ai prévenu tout le monde, de ne pas acheter de foie gras pour moi (même si pareil j’adore ça).

Par contre, là où j’ai rencontré des difficultés c’est un jour où je suis allée au restaurant, j’ai commandé de la pissaladière et il y avait de l’anchois dessus. Comme je n’aime pas ça, j’ai l’habitude de l’enlever sans vraiment me rendre compte de mon geste. Mais c’est en ayant fini mon assiette, que j’ai réalisé que si c’était pour prendre de la pissaladière et gaspiller l’anchois, il aurait mieux valu ne pas en prendre… ou demander sans anchois.

Tout ça reste encore à peaufiner surtout qu’il n’y a pas longtemps, je passais à côté de la place à côté de chez moi où il y a un vendeur de pan bagnat et je me suis dit que ça faisait longtemps que je n’en avais pas mangé. Et là, HORREUR, EFFROI, le pan bagnat, ça contient du thon o.O. J’étais dégoutée –‘.

Mais bon, à tout problème, une solution, je pense que je me ferais mes pan bagnat moi-même et je verrais si ça a vraiment un goût différent par quoi, je pourrais remplacer le thon ^^.

Pour préciser, je n’ai pas essayé les substituts de viande (saucisses végétales au goût de vraies saucisses, steaks végétaux ou charcuterie végétale) pour le moment et n’en ai pas spécialement ressentie le besoin. Peut-être pour diversifier mes recettes, mais en tout cas, pas par manque du goût.

J’ai eu aussi une discussion avec une végétarienne qui me disait, qu’elle, quand elle était invitée si on lui servait de la viande elle l’a mangé par respect pour ces hôtes. Personnellement, ça ne m’est pas encore arrivée en-dehors de ma mère et mon frère, mais je pense que la première fois, peut-être (et encore je suis pas sûre vu la culpabilité que je ressentirai)…. mais attends, je te dis des conneries, j’ai été invitée chez un collègue de travail et c’était pâtes bolo et je lui dis que j’étais désolée mais que j’étais végétarienne et heureusement, les pâtes étaient séparées de la sauce donc j’ai mangé les pâtes et elle m’a même dit que j’avais fait honneur à son plat…

Bon en tout cas, ce que j’allais dire, c’est que, si on ne dit pas aux gens, « désolée, je suis végétarienne, je ne vais pas manger de ça ou ça » bah ils auront du mal à retenir et si tu es amené(e) à être réinvité(e) chez cette personne, elle ne s’en souviendra pas.

Aussi, je dois dire que quand je regarde des vidéos d’abattoirs ou de tout ce qui concerne l’élevage intensive, je me sens beaucoup mieux, moins coupable, plus à l’aise avec ma conscience.

Voilà, je pense t’avoir tout dit, si tu as la moindre question, n’hésite pas à la poser, si tu envisages de devenir végétarien et que tu veux de l’aide, n’hésite pas non plus à demander.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s