Le gel de lin, pour remplacer l’huile de coco ?

Aujourd’hui, j’avais envie de parler du gel de lin.

gel de lin

Pourquoi ?

C’est tout bête, comme conseil pour remplacer la plupart de tes produits cosmétiques, je t’ai conseillé l’huile de coco. Or, l’huile de coco, composée à base de coco (je parie que tu l’aurais deviné ;)) est la plupart du temps importée, donc elle entraîne des émissions de CO2 due à son transport.

De plus, la coco comme toute denrée est limitée, c’est pourquoi, il est bien de la remplacer de temps en temps par autre chose que ce soit du gel d’Aloè Vera ou du gel de lin pour éviter que sa culture entraîne de la déforestation.

L’avantage du gel de lin est que, la culture de la graine de lin se fait en climat européen donc, c’est plus facile de la trouver made in France, voir même de faire pousser les graines de lin.

Quant à ses propriétés, on lui prête les mêmes propriétés que l’huile de coco (en ce qui concerne la peau et les cheveux), même si je n’ai pas trouvé encore si on peut l’utiliser comme déodorant, mais en tout cas, on peut garder par exemple l’huile de coco comme déodorant et le gel de lin pour le reste.

De plus, le gel de lin peut servir de produit coiffant notamment pour les cheveux ondulés, bouclés à crépus et de gel naturel pour les cheveux (effet mouillé, plaqué et redéfinition des boucles).

Le gel de lin s’utilise aussi en cuisine pour remplacer les oeufs (quand ils servent de liants), bonne alternative pour les végétaliens ;).

En tout cas, son extraction est assez simple et se fait préférentiellement à froid pour garder toutes les vertus de la graine de lin (même si il existe aussi une méthode d’extraction à chaud) :

Il suffit de faire tremper des graines de lin dans de l’eau dans un bocal en verre hermétique pendant 24h au frigo (venir secouer de temps en temps) et ensuite de filtrer le tout.

Ensuite ton gel de lin se conservera au frigo.

Si tu veux te lancer dans la culture de tes graines de lin, voici ce que tu dois savoir :

Les graines de lin se sèment de mi-mars à mi-avril, le lin germe vite et commence immédiatement sa croissance en fleurs bleutées. Les fleurs vont ensuite mourir puis d’autres vont sortir. A peu près au mois de juillet, les tiges vont brunir et commencer à sécher pour détacher les capsules (qui contiennent les graines de lin), si en secouant les tiges on entend les graines de lin dans la capsule, c’est que c’est prêt à être récoltées. Il suffit de tirer dessus et, si elles résistent, elles ne sont pas encore prêtes à être récoltées. Pour sortir les graines de lin de la capsule, il faut pincer la capsule sèche et la réduire en miette. Les graines de lin sont luisantes, elles sont faciles à reconnaître.

Petite anecdote, les tiges des graines de lin peuvent être utilisées pour faire de la fibre de lin et ensuite du tissu !

Sources :

Mémé dans ses orties

Culture

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s