Le réchauffement climatique est-il responsable de la vague de froid que nous venons de subir ?

Beaucoup de gens ironisent sur le réchauffement climatique étant donné la vague de froid qui vient de toucher le pays, la semaine dernière, et pourtant…

Et pourtant de nombreux climatologues s’accordent à dire que la vague de froid que nous venons de subir résulte d’un phénomène complexe (pour plus d’informations) causé par le réchauffement climatique et la fonte des glaces qui en résulte.

Ce qui prouve bien qu’il suffit parfois d’avoir les bonnes informations, pour prendre les bonnes décisions.

Et surtout, au moment où les équilibres mer-ciel décrits dans l’article que je t’ai mis en lien commencent à se perturber, sont de très mauvais présages pour les années à venir quand à la dégradation du climat…

Autre question, la vague de froid peut-elle accélérer le réchauffement climatique ? 

Tout d’abord, pourquoi cette question ? Le réchauffement climatique est une boucle de rétroaction positive c’est-à-dire que plus le climat va se réchauffer, plus l’augmentation de température va être rapide, mais pourquoi ?

C’est très simple. Le permafrost, le sol en permanence gelé qui se trouve au Groenland, l’Alaska, le Canada ou encore la Russie contient 1 500 milliards de tonnes de CO2 et de méthane formés par la décomposition d’animaux et de végétaux. Deux gaz à effet de serre très connus mais outre leur action de gaz à effet de serre, c’est aussi leur quantité qui est inquiétante et qui va accélérer le réchauffement climatique à force du dégel de ce permafrost.

Quel rapport avec la vague de froid qui a traversé la France la semaine dernière ? La vague de froid qui a touché la France la semaine dernière était aussi accompagnée d’une vague de chaleur sur le Groenland ou encore au Pôle Nord avec des températures allant jusqu’à 40°C au-delà des normales de saison. Et si quelques jours de canicules, l’été, suffisent à nous faire transpirer, c’est pareil pour le permafrost, quelques jours de températures au-dessus des normales, suffisent à avoir augmenter la fonte de celui-ci.

Ce phénomène a aussi eu lieu en novembre 2017 et début 2017, où les températures avaient été au-dessus du point de congélation, ne permettant pas à de nouvelles glaces de se former pour permettre le renouveau de ce permafrost.

Source :

http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2017/12/02/vague-chaleur-groenland

http://www.bfmtv.com/planete/rechauffement-climatique-responsable-vague-froid-mars-480494.html

Ecolobook

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s