Dites non à l’abandon !

Sans titre

« Plus de la moitié des familles françaises possède un animal de compagnie. Pourtant on dénombre 100 000 abandons par an, dont 60 000 durant l’été. Pendant cette période, l’organisation des vacances, s’ajoutant aux frais liés aux traitements vétérinaires, aux soins quotidiens et au manque de place, conduit de nombreux propriétaires à abandonner leurs animaux. Ce n’est cependant pas sans conséquence : en plus d’être traumatisant pour ces animaux fidèles et sensibles, l’abandon est un véritable fléau pour les refuges débordés.

Des lois existent pour remédier à ce problème. Tout d’abord, l’abandon, comme la maltraitance physique, est puni de 30 000 euros d’amende et 2 ans d’emprisonnement. Ensuite, l’identification, par tatouage ou par puce électronique (préférable notamment car seule reconnue pour voyager dans l’Union Européenne), est obligatoire pour tous les carnivores domestiques (chiens, chats, furets) et vivement conseillée pour les autres animaux domestiques. Elle permet de retrouver le propriétaire d’un animal errant. Si l’animal n’est pas récupéré auprès de la fourrière dans les 8 jours, il est considéré comme abandonné ; il peut alors être proposé à l’adoption dans un refuge tel que la SPA mais peut aussi, sur décision du vétérinaire (manque de place, problème d’hygiène), être euthanasié. De plus, dans les départements officiellement déclarés infectés par la rage (Aisne, Ardennes, Aube, Doubs, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nord, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Haute-Saône, Vosges, Territoire de Belfort), seuls les animaux vaccinés contre la rage peuvent être rendus à leur propriétaire et s’ils ne sont pas récupérés, ils seront forcément euthanasiés. Avant d’adopter un animal, il est donc indispensable de s’assurer de connaître et de pouvoir assumer les contraintes qui en découlent.

Enfin, si vous être certain de vouloir acquérir un animal de compagnie, préférez l’adoption auprès d’un refuge plutôt que l’achat dans un élevage. C’est une solution économique qui permet de donner une nouvelle vie à un animal qui en a bien besoin et de remédier au problème du manque de place et de moyens dans les refuges. Grâce à l’action des refuges, des milliers de chiens et chats retrouvent un foyer chaque année mais ce n’est pas encore suffisant pour répondre aux abandons. Vous pouvez également aider ces animaux en faisant des dons ou du bénévolat dans les refuges près de chez vous, on compte sur vous. »

Cet article n’est pas de moi. Mais il traite d’un sujet important même si il est un peu différent des autres articles publiés d’habitude car protéger la planète c’est aussi respecter les espèces qui y vivent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s