Les coups de gueules

J’aimerais qu’on se rende compte qu’on vit dans un monde où on essaye de nous duper. On passe notre vie à nous faire avoir par des stratagèmes de marketing et de design stupides.

Coup de gueule n°1: Naturelle, Equitable, bio, renouvelable, vert

On nous inonde de mots toute la journée et même si j’ai déjà fait un article pour décortiquer certaines nuances, là, on parle d’un vrai problème. Naturelle ou vert ne veut pas dire que c’est bio ou renouvelable, attention surtout quand on parle de 99% fait à partir de produits naturels, ça veut juste dire qu’on n’a pas mis ni arôme, ni colorant artificiels (il existe des colorants naturels), ni conservateurs artificiels (le sel est un conservateur naturel). Certaines entreprises jouent là-dessus et font de leurs logos des attrape-nigos. Ce n’est pas parce que Mc Do a un logo vert que la nourriture y est naturelle, bio, ni sans arôme ou autre. Ne vous faites pas avoir! Et équitable qu’est-ce que ça veut dire? Equitable, ça veut tout simplement dire que les producteurs et les revendeurs sont traités de la même manière, pour créer une nouvelle forme de commerce mais c’est en aucun cas bio.

Coup de gueule n°2: La capitalisme tend à devenir l’ennemi des énergies renouvelables.

Comme je vous l’ai dit dans mon dernier article, il y a de plus en plus d’inégalités entre les ressources renouvelables et les autres. Elles seraient trop chères, elles n’apporteraient pas assez de courant, elles dénatureraient les paysages. Je dis stop à tout ça! Déjà, si on arrêtait de toujours surveiller le moindre centime de nos porte-monnaies, on pourrait peut-être donner une vie meilleure à nos enfants, et puis si on lieu de comparer une centrale nucléaire, à un équipement renouvelable, on comparait plusieurs équipements à une seule centrale nucléaire, on pourrait s’en sortir. Je m’explique, ci-dessus un article de Phosphore, du numéro de juin 2011, le journaliste se demande par quoi remplacer une centrale nucléaire, et donc les bonus et des malus aux différentes énergies renouvelables mais si on additionnait plusieurs d’entre elles, au lieu de les comparer au cas par cas on arriverait peut-être à une solution. Mais bien sûr la sortie du nucléaire, coûterait plus d’argent qu’elle n’en rapporterait alors c’est un combat perdu d’avance. Et on n’en serait pas là si quelqu’un avait réfléchi aux conséquences car les expérimentations sur les produits qu’on met sur le marché sont souvent inabouties, puisqu’il faut des années pour voir de vraies conséquences. C’est pourquoi on entend souvent à la télévision que tel ou tel produit a été enlevé de la vente après 20 à 30 ans d’utilisation parfois quotidienne par certains consommateurs. Mais où va le monde?

Comme toujours vous pouvez me poser des questions ou intervenir par commentaires. Pour ceux que ça intéresse aimez la page facebook du blog.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s